Bijouterie Skin & Soul, Bruxelles

MARTINE HERMANS FRISVOLD

Portrait 1

Anversoise d’origine, je me suis établie à Bruxelles en 1997 après avoir parcouru la Chine – Pékin, l’Italie – Florence où j’ai obtenu en 1989 le diplôme de l’Académie de joaillerie de « Raymond Riachi » et où j’ai acquis de l’expérience au sein de l’atelier d’orfévrerie de « Brandimarte ».

Mon parcours m’a conduit à vivre une année aux Etats-Unis où j’ai obtenu un diplôme de Gemmologie en 1990 à la « Columbia School of Gemology » de Washington DC.

Mariée en 1991 à Paal Frisvold, Norvégien; j’ai vécu 4 années à Paris durant lesquelles j’ai ouvert mon atelier proche du panthéon.

J’ai participé à plusieurs foires du Bijou dont « Bijorhca », « The World Gold Council » et j’ai vendu ma collection chez « Harrods » à Londres.

En 1995, ma première fille, Zoë, est née. Mon prochain voyage m’a amené à Oslo, en 1996, où j’ai donné naissance à Ruby, ma seconde fille.

En 1997, de retour à Bruxelles, je suis retournée à l’école afin de parfaire mes connaissances techniques du bijou aux « Arts et Métiers » où j’ai obtenu un diplôme de joaillerie en 4 ans.

Elargissant ma créativité grâce à ces années d’apprentissage, mes bijoux sont devenus plus construits, les formes s’emboîtent l’une dans l’autre, par un jeu de « Double Bague ».

En 2003, je crée une nouvelle tendance basée sur un concept « d’empreinte de l’épiderme », je la baptise : SKIN & SOUL JEWELRY

De 2003 à 2009, j’ai participé à plusieurs expositions collectives et individuelles à Bruxelles et au Luxembourg : j’ai participé à trois éditions des expositions – vente du « White Hotel » avenue Louise; j’ai eu la possibilité d’obtenir un « Corner » dans le lobby de l’hôtel « Bristol Stéphanie », avenue Louise, durant trois années.

Outre une exposition personnelle dans la galerie « ‘T Kint de Roodenbeke » au Sablon, j’ai organisé en partenariat avec une galeriste spécialisée dans les bijoux « vintage » scandinaves – Ana Banos Bajo – un événement de fin d’année où étaient rassemblées les oeuvres de Agathe Saint-Giron – verrière de Paris – et mes dernières créations Skin & Soul.

En 2008 et 2009, j’ai participé à deux reprises aux fêtes romanes à Woluwé-Saint-Lambert, et la galerie « EM72 » du Châtelain m’a accueillie pour une exposition en juin 2009.

En octobre 2010, j’ouvre ma galerie situé au n°121 de la rue Faider.

Ce lieu est à la fois mon atelier et un espace ouvert au public où j’expose mes collections et où je rencontre des personnes curieuses, attirées par les bijoux exposés, à qui j’explique mon concept d’empreinte de la peau et la possiblité de créer un bijoux très personnel avec leur empreinte à eux.

 Janvier 2011, mes créations sont exposées à la galerie « Libertine » au Sablon, rue Ernest Allard.

Dossier de Presse